• Congé paternité MAINTENANT!
  • Congé paternité MAINTENANT!
  • Syna - Le Syndicat
  • Droit
  • Problèmes
  • Solutions
  • Aide

La naissance d'un enfant chamboule tout: le couple, le travail, les loisirs. La jeune famille s’engage en terrain inconnu. Aujourd’hui, grâce à la détermination des syndicats, les enfants et leur mère sont protégés par le congé maternité durant cette phase d’adaptation. Mais les pères, non!

En Suisse, il n’existe aucun droit garantissant un congé paternité, rémunéré ou non. Toutefois, les pères souhaitent exercer pleinement leur rôle, les enfants ont besoin de leurs deux parents, et les jeunes mères ont besoin de soutien. C’est pourquoi Syna, en collaboration avec Travail.Suisse et d’autres organisations, a décidé de lancer l’initiative fédérale "Pour un congé paternité raisonnable – en faveur de toute la famille".

Cette initiative souhaite introduire un congé paternité payé s’inspirant du modèle qu’offre le congé maternité. Ce congé doit durer au minimum 20 jours, dont l’utilisation doit pouvoir être flexible. Durant la première année de vie de leur enfant, les jeunes pères doivent pouvoir décider eux-mêmes quand et comment ils souhaitent utiliser leur congé paternité. Ils peuvent par exemple prendre deux semaines de congé au moment de la naissance de l’enfant, puis les semaines restantes après la fin du congé maternité. Mais ils doivent aussi pouvoir prendre des journées au cas par cas. Ainsi, un père pourrait par exemple décider de réduire son taux de travail de 20% durant 20 semaines.

Tout comme le congé maternité, le congé paternité doit être financé par l'assurance perte de gains (APG). Selon les estimations du Conseil fédéral, son coût s’élèverait à environ 380 millions de francs par année. Cela correspond à 0,06 pour cent du salaire pour les travailleurs et pour les employeurs, soit un coût de 3.60 francs pour un salaire mensuel de 6000 francs – pas plus qu'un café. Comme le nombre de jours de service militaire financés par les assurances sociales diminue constamment, le financement d'un congé paternité est en grande partie déjà assuré.

Syna soutient la demande en faveur d’un congé paternité de 20 jours: les travailleurs ont aussi le droit d’être des pères à part entière. Et cela ne doit pas valoir que pour ceux qui peuvent se permettre de prendre un congé non payé. Syna veut parvenir à équilibrer le travail et les loisirs – et un congé paternité de 20 jours constitue un pas important dans cette direction.

 

ARGUMENTS


90 pour cent des pères souhaitent plus de temps et de flexibilité pour s’occuper de leurs enfants. Malheureusement, les conditions-cadres ne le permettent pas. Aujourd’hui, ceux d’entre eux qui souhaitent s’engager dépendent ainsi de la bonne volonté de leur employeur. Le père étant absent, la mère acquière un avantage en termes d’expérience et de compétences, donnant au père l’impression qu’il n'est que le No 2 - un sentiment qui reflète souvent la réalité.
Le congé paternité crée les conditions nécessaires pour que les pères puissent eux-aussi prendre des responsabilités.


Les bases d’une relation durable et empreinte de confiance entre les parents et leur enfant sont posées dès la naissance. C’est pourquoi le nouveau-né a besoin de ses deux parents dans les moments qui suivent sa venue au monde. Lorsque l’on pose la question à un enfant, la réponse est tranchée: «Je veux maman et papa près de moi».
Le congé paternité permet aux parents de répondre au besoin et souhait de leur enfant.


La naissance constitue un événement unique. Malgré cela, les mères se retrouvent souvent seules après la naissance. Elles doivent récupérer du stress physique et psychologique, s’occuper d’un nouveau-né, s'adapter au manque de sommeil et, souvent, s’occuper des aînés.
Le congé paternité permet aux pères de décharger la mère, tout en lui procurant un sentiment de sécurité: mon partenaire est là pour nous.


La Suisse est le pays des petites et moyennes entreprises. Or aujourd’hui, rares sont celles qui offrent volontairement un congé paternité, en partie pour de justes motifs: elles n’ont pas toutes les moyens de financer elles-mêmes un congé paternité. Dans leur recherche de main d'œuvre qualifiée, elles se retrouvent par conséquent lésées par rapport aux grandes entreprises, qui elles, peuvent s’offrir un tel congé.
Ainsi, un congé paternité financé par les APG équilibre la donne pour tous.


Les négociations entre associations de travailleurs et d’employeurs démontrent que la question du congé paternité n’avance que par bribes. En outre, un travailleur sur deux n 'est pas soumis à une convention collective de travail, dont il ne profite par conséquent pas des acquis.
Seule la voie politique et l’initiative populaire permettront donc d’introduire un congé paternité. Une solution juridique, assortie d'un financement solidaire, est également source d’amélioration pour les employeurs, qui ne doivent pas tout financer seuls.


Selon les estimations du Conseil fédéral, le coût d’un congé paternité s’élèverait à environ 380 millions de francs par année. Cela correspond à 0,06 pour cent du salaire pour les travailleurs et pour les employeurs, soit un coût de 3.60 francs pour un salaire mensuel de 6000 francs – pas plus qu'un café. Les coûts correspondent à moins d’un pour cent des dépenses consenties actuellement pour l’AVS. Au vu de la diminution constante du nombre de jours de service militaire, eux-aussi financés par l’APG, les cotisations APG à moyen terme ne devront pas ou que très peu être adaptées.
Un congé paternité payé de 20 jours est donc finançable sans problème.

Problèmes

Sondages et études le montrent: toutes les personnes actives ne sont pas confrontées aux mêmes problèmes lorsqu'il est question de temps de travail. Nous avons cherché à savoir quels sont les problèmes – généraux, ou spécifiques à certains secteurs ou branches – qui affectent le plus nos membres et les travailleurs et travailleuses en général.

Droit

Il est utile d'avoir quelques notions de droit. Pour vous renseigner sur vos droits et vous permettre de les faire valoir, les plus importantes notions sont expliquées ici, sur la base d'articles de loi. Des exemples réels, tirés du quotidien professionnel, montrent combien les conditions de travail peuvent être diverses en Suisse.

Solutions

Syna s'engage pour de meilleures conditions de travail. En collaboration avec nos membres, nous formulons des revendications pour les négociations des conventions collectives de travail, afin que le plus grand nombre possible de travailleurs et travailleuses en profitent. D'autres revendications sont portées sur la scène politique par notre organisation faîtière. Nous sommes ainsi actifs à différents niveaux et dans différentes branches.

Aide

Ces dernières années, le rythme du travail n'a cessé de s'accroître. Toujours moins de travailleuses et travailleurs doivent effectuer toujours plus de tâches, dans un délai de plus en plus court. Postes supprimés, départs non remplacés, les facteurs de stress coûtent cher en termes de santé. Le stress et l'épuisement ne doivent plus être passés sous silence. Nous proposons des conseils aux personnes qui en souffrent et travaillons activement à améliorer la situation pour nos membres.

Syna

Syna – le syndicat représente des travailleuses et travailleurs dans de nombreuses branches des secteurs tertiaire, de l'artisanat et de l'industrie. Les informations présentées ici concernent Syna en général, nos secrétariats régionaux et comment devenir membres. Plus notre syndicat compte de membres, plus nos revendications auront de poids à la table des négociations des conventions collectives de travail.